Cela faisait longtemps que j’avais repéré ce parc en plein centre de Guangzhou. De la rue, on voit des manèges. Petit Loup n’a jamais voulu y aller… il avait tort ! D’ailleurs, nous irons en famille un prochain week-end. J’adore ces vieux manèges grinçants, repeints de couleurs vives (même pas peur que la nacelle lâche !).
La ballade est agréable dans ce parc de 17 hectares. J’ai été intriguée par cette petite église :

Xiaogang_park_050

Il s’agit en fait d’un studio photo pour jeunes mariés. Le choix de décors en carton pâte est varié !

Xiaogang_park_014Xiaogang_park_051Xiaogang_park_054Xiaogang_park_055Xiaogang_park_012Xiaogang_park_048

Retournons dans le parc ; rien ne manque : joueurs de badminton, de volants, danseurs, chanteurs, pratiquants de tai-chi en tous genres…

Xiaogang_park_004Xiaogang_park_007Xiaogang_park_022___CopyXiaogang_park_039Xiaogang_park_032Xiaogang_park_024

Xiaogang_park_045Xiaogang_park_037Xiaogang_park_030Xiaogang_park_033

Il y a même un espace pique-nique avec emplacements BBQ (moment de nostalgie en pensant à la bonne viande normande : ici, les saucisses sont sucrées !).

Xiaogang_park_041

L’emplacement de ce parc en fait un lieu stratégique. En cas de tremblement de terre, les rescapés pourront s’y réfugier. C’est bien expliqué et tout est déjà organisé.

Xiaogang_park_017

Xiaogang_park_018Xiaogang_park_028

Après cette longue marche, un repas reconstituant au resto d’à côté s’imposait. 6 yuans le plat… quelle ruine !

Xiaogang_park_061Xiaogang_park_059

Bons baisers de Canton,

Les Chinoisiers

PS pour la copine : Le plus rapide pour nous, c’est le bus 27 (descendre à « Pont de Haiyin sud »). On y est en 30 mn.