J’ai cherché pendant plus d’1 an avant de rencontrer mon professeur de peinture chinoise. J’avais bien demandé à tous les peintres que je croisais dans mon quartier, mais toujours en vain.

Lao Shi

Il m’a été dit depuis que la valeur des peintres est jugée sur leur travail, mais aussi sur le travail de leurs élèves, et que –certainement- ceux à qui je m’étais adressée ne voulaient pas prendre le risque de ternir leur réputation à cause du travail (forcément moyen) d’une étrangère (qui forcément n’y comprend rien !).
Peu importe, je travaille aujourd’hui avec un peintre de talent qui a plaisir à transmettre sa passion.

Exercice

(Exercice. J'ai réussi les fleurs, mais les feuilles ont été corrigées par mon professeur !)

La peinture chinoise est un art très particulier... très… asiatique ! J’avoue que je n’aimais pas trop avant de venir. Mais ma curiosité m’a évidemment poussée à essayer. Et j’ai immédiatement pris le virus !

Quand on voit quelques feuilles de roseaux tracées à l’encre, cela paraît très simple. Que nenni ! Plus j’en fais, plus je trouve cela difficile ! Mais quand on arrive à saisir l’instant, le mouvement… c’est génial !!!

Bon… si cela vous tente, je vous donne les coordonnées de mon « Lao Shi », mais je vous préviens : cela se mérite. Les cours sont en mandarin, sans un mot d’anglais.

Carte de visite

Bons baisers de Canton,

Les Chinoisiers

Boutique

(C'est la boutique où j'ai reconnu des oeuvres de mon professeur.)